Fiche métier :
Juriste

juriste - kara

Le métier de juriste d’entreprise

Un contrat à rédiger, un problème de brevet ou de propriété industrielle, un litige avec un client ou un fournisseur, de nouvelles normes à respecter, notamment environnementales, tous ces dossiers sont passés au crible du ou de la juriste d’entreprise.

Il s’agit résolument d’une position clé et stratégique dans l’entreprise, avec de grandes responsabilités. Le métier de juriste est donc très stimulant et varié.

 

Qu’est-ce que le métier de juriste ?

Son travail est avant tout de protéger les intérêts de la société pour laquelle il ou elle travaille sur tous les aspects commerciaux, financiers ou encore techniques, en général des PME ou des grandes entreprises. Il est intégré au sein d’un service juridique mais travaille en collaboration avec tous les services de l’entreprise.

Un juriste est donc avant tout un spécialiste du droit et, selon le secteur dans lequel il ou elle évolue, peut être très spécifique. En effet, un juriste peut se spécialiser en droit public, droit privé (droit des contrats par exemple), droit fiscal, droit commercial, en droit international mais également en droit européen, de la propriété intellectuelle ou industrielle, ou encore en droit de la santé ou des assurances.

Ainsi, plus l’entreprise est grande, plus le juriste est spécialisé. Dans les sociétés de taille moyenne ou petite, le ou la juriste est le plus souvent généraliste et devant un cas complexe, pourra faire appel à des prestataires de conseil extérieur.

 

Quelles sont les missions d’un juriste ?

  • Apporter un conseil juridique à tous les services de l’entreprise
  • Protéger l’entreprise au niveau juridique
  • La rédaction des contrats
  • Analyser les réglementations
  • Surveiller les lois mais également leurs modifications, leur évolution : le ou la juriste d’entreprise doit être au courant des lois, de la jurisprudence en la matière au niveau européen et au-delà, dans les pays ou son entreprise exporte
  • Gérer les dossiers contentieux

En plus, le ou la juriste se doit d’essayer d’anticiper sur l’évolution des réglementations, d’autant que les contraintes règlementaires sont de plus en plus nombreuses. Ainsi, le raisonnement du juriste en entreprise est d’anticiper les problèmes et être capable de les solutionner au moment où ils apparaissent afin d’éviter les litiges. En cela, son métier diffère de l’avocat qui lui va défendre son affaire devant les tribunaux. Le juriste a pour objectif d’éviter ce recours autant que faire se peut. Un juriste peut, ou non, être avocat.

 

Quelles sont les compétences requises pour être juriste ?

Avec la mondialisation, le droit est de plus en plus impacté par l’international et ne cesse d’évoluer. Un petit oubli peut coûter cher à une entreprise. Aussi, au-delà des compétences techniques inhérentes à ce métier, le ou la juriste doit faire preuve d’une grande rigueur et de précision.
Une maîtrise parfaite de la langue française et de l’anglais est essentielle, et d’autres langues étrangères (si votre entreprise exporte par exemple en Espagne) un gros plus !

  • Une véritable connaissance de la société dans laquelle on travaille
  • Un vrai talent de communicateur puisque le juriste est en contact permanent avec les membres de l’entreprise et que son quotidien est aussi fait de discussions, de négociations et d’accords
  • Savoir manier l’art de la synthèse
  • Une grande faculté d’organisation
  • De la réactivité et du sang-froid pour pouvoir répondre à des situations urgentes
  • Une capacité à travailler de façon autonome mais également en équipe

 

Quelles études doit-on faire pour être juriste ?

L’accès au métier de juriste se fait généralement par la voie d’une formation classique à bac +5 à la faculté de Droit, avec une Licence de Droit suivie d’un Master Droit.

Toutefois, il est possible de devenir juriste via un diplôme universitaire DJCE (diplôme de juriste-conseil d’entreprise) ou encore grâce à des étude en institut d’études politiques (IEP). Un cursus via une grande école de commerce ou d’une école d’avocats permet de devenir juriste, mais nécessite souvent d’être complété par un Master 2 en Droit.

Les spécialisations en droit ou des formations complémentaires type certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) ou en gestion sont souvent très appréciées par les recruteurs.

 

Quel est le salaire d’un ou d’une juriste d’entreprise ?

Comme pour beaucoup d’autres métier, les salaires sont extrêmement variables car ils sont fonction de la taille de la structure, du secteur d’activité mais également de la spécialisation et l’expertise du juriste et de son expérience.  Entre 2000 € et 3 000 € pour Un juriste d’entreprise junior débute en général aux alentours de 2000€ à 3000€ brut par mois. Toujours en moyenne, selon l’INSEE un juriste gagne entre 55K€ et 60K€ bruts par an.

 

Quelles évolutions de carrière pour un(e) juriste ?

Un juriste d’entreprise peut naturellement évoluer vers des missions de plus en plus complexes ou choisir de se spécialiser dans un domaine.

Au fur et à mesure de son expérience, un juriste peut accéder à un poste à la direction juridique (responsable juridique ou Directeur), voire de Secrétaire Général ou même DRH s’il ou elle est spécialisé(e) en droit du travail. Il peut également, s’il obtient le CAPA, plaider et intégrer des cabinets d’avocats.

Les juristes sont des profils très recherchés par les entreprises, surtout depuis l’arrivée des normes et règlementations RGPD mais également dans le secteur du digital. Le métier de juriste web et donc spécialisé dans le droit de l’internet a de beaux jours devant lui. En effet, les problématiques liées au développement du trafic web (e-commerce, propriété intellectuelle, de nom de domaines, etc.) font que les entreprises font de plus en plus appel à ce type d’experts juridiques.

 

Envoyez-nous votre CV

Voici des annonces qui pourraient vous intéresser

Métiers administratifs / Fonctions supports
Vite, postulez !

Administratif / Fonctions Supports

Technicien d'essai H/F

Intérimaire Paris (75010)

Métiers administratifs / Fonctions supports
Vite, postulez !

Administratif / Fonctions Supports

Chargé des ressources humaines (h/f)

Intérimaire PARIS 13

Métiers administratifs / Fonctions supports
Vite, postulez !

Administratif / Fonctions Supports

Gestionnaire assurance/prévoyance h/f

CDI Nanterre (92)

Métiers administratifs / Fonctions supports
Vite, postulez !

Administratif / Fonctions Supports

Directeur de clientèle H/F

CDI Levallois (92)