Fiche métier :
Documentaliste

documentaliste kara

Le métier de Documentaliste

Le ou la documentaliste est la personne chargée de collecter, classer et rendre accessible l’information au sein d’une entreprise, d’une bibliothèque, d’un musée, et ce, peu importe de support. Le documentaliste est un spécialiste des techniques de l’information et de communication (information communication ou info-com) mais également de l’administratif.

Qu’est-ce qu’un(e) documentaliste ? Quelles sont ses missions, mais également les qualités nécessaires à l’exercice de son métier ? Comment devient-on documentaliste ? Zoom sur ce métier.

 

Un(e) documentaliste, c’est quoi ?

Un documentaliste est une personne qui va chercher et collecter l’information utile à son employeur (une entreprise du secteur privé ou publique), la traiter puis la diffuser. Également, il ou elle peut être amené(e) à concevoir, améliorer et même développer l’accès à l’information peu importe la nature de celle-ci.

Il existe plusieurs autres intitulés pour ce métier, notamment parce qu’un documentaliste est souvent spécialisé :

Documentaliste spécialisé (par exemple documentaliste multimédia, documentaliste audiovisuel ou juridique) ou dans un secteur d’activité, telles que la santé, la culture, la presse ou encore la finance…

  • Chargé d’études documentaires
  • Gestionnaire de ressources documentaires
  • Gestionnaire de documentation

On pense souvent qu’un ou une documentaliste est de facto bibliothécaire. Or ces derniers exercent la plupart du temps dans des bibliothèques publiques ou municipales, alors que les documentalistes évoluent plutôt dans le secteur privé, dans des structures plutôt importantes.

En effet, un très grand nombre d’entreprises ayant un fort besoin en termes de ressources documentaires et un accès rapide et organisé à l’information disposent de leur propre centre de documentation. C’est le cas par exemple des cabinets juridiques, des assurances, des maisons d’édition, dans le secteur de la presse écrite, de l’audiovisuel, mais également des organismes internationaux comme l’Unesco ou l’OCDE ou encore dans le domaine des sciences et de la santé. Ainsi, les missions et les tâches quotidiennes du documentaliste peuvent varier selon le lieu d’exercice.

 

Quelles sont les missions d’un ou d’une documentaliste ?

Expert de la gestion de l’information, le ou la documentaliste travaille à son bureau, sur un ordinateur.

Sa mission première est la recherche d’information et de veille documentaire. Pour ce faire, il ou elle effectue de la veille permanente sur le ou les sujets dont il a la charge. Cela passe par la lecture assidue de la presse et d’ouvrages spécialisés, la consultation de bases de données et de la recherche sur le web, la compilation d’études ou d’enquêtes diverses dans le but de réunir le maximum d’information sur le ou les sujet(s).

Afin d’être efficace, il/elle doit mettre en œuvre une stratégie de recherche et de collecte et utiliser les outils les plus pertinents afin d’enrichir son fonds documentaire et répondre ensuite de façon ciblée aux demandes ponctuelles de renseignements.

Dans un second temps, le ou la documentaliste analyse l’information recueillie, puis la trie, la classe et l’indexe à la manière d’un archiviste afin de l’identifier et de la retrouver plus facilement. Elle est ensuite stockée au sein d’une base de données informatique, sur des d’étagères, ou les deux.

Ainsi, le documentaliste peut être amené à rédiger des synthèses d’ouvrages, mettre à jour des bibliographies en accord avec la politique documentaire, etc.

Ce travail minutieux permet ensuite de mieux trouver l’information, d’en faciliter son accès et de mieux la diffuser auprès de l’entreprise, du public ou des utilisateurs. A ce titre, le ou la documentaliste pour avoir la mission de former ces derniers à l’utilisation des logiciels de recherche.

Le métier de documentaliste peut avoir une image un brin poussiéreuse, à tort ! C’est au contraire un métier qui évolue beaucoup au fil des innovations technologiques. Un bon documentaliste ne cesse de se former, notamment sur les outils informatiques et les évolutions dans le domaine de la data et des bases de données.

 

Quelles sont les compétences et les qualités nécessaires pour mener à bien les missions d’un(e) documentaliste ?

Méthodique, rigoureux et organisé, curieux, voilà des qualités indispensables au métier de documentaliste.

Un esprit d’analyse et de synthèse est également essentiel, tout comme d’excellentes capacités rédactionnelles.

Le métier suppose bien entendu de maîtriser parfaitement les technologies de l’information et de la communication (logiciels de gestion, logiciels documentaires, de publication et de bureautique) et d’être au fait des innovations dans ce domaine.

En contact avec le public, il doit avoir le sens du contact, de la pédagogie et du service afin d’écouter, comprendre et répondre aux mieux aux demandes des utilisateurs.

La maitrise d’une langue, notamment l’anglais, peut être exigée.

 

Quelle est la rémunération d’un ou d’une documentaliste ?

Le salaire est compris entre 1 700 € et 2 500 € brut par mois. Les titulaires d’un master pourront prétendre à des rémunération plus élevées.

 

Quelles études et formations pour devenir documentaliste ?

En général, le métier recrute dès le BAC+2 :

  • DUT information-communication option information numérique dans les organisations
  • DEUST métiers des bibliothèques et de la documentation ou une licence de lettres, langues ou sciences humaines (parcours documentation)
  • Licence pro métiers du livre
  • Master Pro spécialisé dans les domaines de l’information, du document et de la documentation
  • Il est possible d’obtenir également le titre professionnel de chef de projet en ingénierie documentaire de l’INTD (Institut national des techniques de la documentation)

Pour exercer dans la fonction publique, il est nécessaire de passer un concours.

 

Quelles évolutions de carrières sont possibles ?

Le métier évolue perpétuellement en raison d’Internet, dont le développement a rendu plus simple et plus rapide l’accès à l’information. Avec les bases de données numériques, le métier se complexifie. Il est donc possible de se spécialiser sur une fonction – gestionnaire de données, consultant en système d’information, record manager (qui permet à une entreprise de sauvegarder son patrimoine historique, comme c’est le cas dans le luxe) – mais également d’acquérir plus de responsabilités en devenant responsable du service de documentation.

Aussi, devant l’afflux de ressources venues du web, le tri est indispensable et le métier de documentaliste a de beaux jours devant lui !

 

Envoyez-nous votre CV

Voici des annonces qui pourraient vous intéresser

Métiers administratifs / Fonctions supports
Vite, postulez !

Administratif / Fonctions Supports

Technicien d'essai H/F

Intérimaire Paris (75010)

Métiers administratifs / Fonctions supports
Vite, postulez !

Administratif / Fonctions Supports

Chargé des ressources humaines (h/f)

Intérimaire PARIS 13

Métiers administratifs / Fonctions supports
Vite, postulez !

Administratif / Fonctions Supports

Gestionnaire assurance/prévoyance h/f

CDI Nanterre (92)

Métiers administratifs / Fonctions supports
Vite, postulez !

Administratif / Fonctions Supports

Directeur de clientèle H/F

CDI Levallois (92)